L’Asie à 150 km de chez moi

J’ai profité de de grand week-end du premier mai pour aller découvrir le centre de la Suisse, ses lacs et ses montagnes. Interlaken est, comme son nom l’indique clairement, le point de jonction de deux lacs majestueux.

Le paysage y est forcément magnifique, puisque la ville se situe au coeur de la vallée, littéralement encerclée de montagnes enneigées ou non. Par extension, le touriste y est roi, car tout incite à un séjour reposant et dépaysant.

Quelques jours avant mon départ, l’un de mes collègues avait subrepticement laissé filer une petite remarque lorsque j’évoquais ce lieu… « tu vas aller chez les chinois » ! Je n’avais pas prêté attention à cette phrase, pensant qu’il plaisantait.

Une fois arrivé, j’ai du me rendre à l’évidence ! Interlaken et ses environs sont un lieu de villégiature privilégie pour les asiatiques. Japonais, coréens, chinois et autres résidents d’Asie sont largement représentés dans cette zone, à un tel point que l’on retrouve bien souvent l’une ou l’autre de ces formes d’écriture sur les menus, les publicités voire même des plaques sur les murs. Une fois embarqués sur le toit de l’Europe, attraction incontournable, j’ai pu constater que le plat le plus vendu à 3500m d’altitude était… le bol de soupe chinoise aux nouilles ! Servi avec les baguettes. Déconcertant pour un endroit où j’imaginais plus avoir affaire à des touristes suisses, voire européens.

Après avoir cherché un peu la raison de cette frénésie, j’ai compris qu’un partenariat existe entre la Chine et la Suisse pour la promotion de leurs montagnes respectives, mais je ne m’explique pas (encore) pourquoi il y a tant de japonais, coréens, indiens et pakistanais…

Si quelqu’un peut éclairer ma lanterne 😉 ?

6 Comments »

Bruno Kerouanton on mai 5th 2008 in Culture

6 Responses to “L’Asie à 150 km de chez moi”

  1. ITI responded on 05 Mai 2008 at 17:18 #

    la soupe aux ailerons de requins alpins ? :o)

  2. marc responded on 06 Mai 2008 at 9:50 #

    J’en ai croisé un l’an passé, sur le toit de l’Europe (le, notre ) qui tendait un talbin de 500 euros (un véritable) pour acheter ma veste « summit »… Son teint légèrement verdâtre laissait supposer un début d’hypothermie et sa respiration haletante une prédisposition très nette à l’œdème du poumon. Le monsieur en question était monté à près de 4000 en complet veston.

    J’ai gardé ma veste (non mais !), mes crampons et mes skis, mais lui ai offert ma couverture de survie, enjoignant les gars du télécabine de le faire descendre manu-militari.
    Existe-t-il un protocole Iso 27001 contre la bêtise humaine ? Je ne parle pas de ce touriste, qui a du d’ailleurs payer fort cher son escapade sur les cimes enneigées. Mais des personnes qui, au départ des cabines de l’Aiguille, l’ont laissé passé. Ca frise le meurtre, une bévue pareille.
    Quand aux considérations culinaires, j’avoue que je payerai cher pour entendre, avec l’accent valaisan, la chanson des Monthy Python
    I like Chinese, I like Chinese
    They always come up to your knees
    Their food is guaranteed to please,
    A fourteen, a seven, a nine-o-one cheese
    I like Chinese food
    etc

  3. Bruno Kerouanton responded on 06 Mai 2008 at 17:07 #

    Amusant : ce weekend, je me suis également fait la même remarque… de nombreuses asiatiques en chaussures à talons, sandalettes et/ou jupettes et débardeur tentaient désespérément de progresser sur les quelques mètres en pente, glacés bien évidemment, leur permettant d’accéder à la vue imprenable des glaciers… il faisait -5°C bien entendu ! Ne souhaitant pas trop les blâmer, je mettrai leur insouciance sur le compte de la valise déjà trop pleine qu’elles ont dû trimbaler depuis leur chine natale jusqu’ici, ne pouvant donc pas prévoir les showshoes et les parkas adéquats. Mais passons !

    Quant à la chanson que tu évoques, je n’ai pas encore eu le plaisir de l’entendre à Sierre ou Sion, mais je compte bien y retourner (pour passer ma certif 27001 lead tourmenteurimplémenteur), et je tenterai un enregistrement.

  4. Nico responded on 07 Mai 2008 at 10:23 #

    Il n’y a pas que le coin Interlaken/Grindelwald/Jungfraujoch. Tu n’as pas encore ete a Luzern ni a Engelberg toi 🙂

    Et un petit cadeau:

    Grüezi and Welcome in Switzerland

    Dear tourists from near and far! Please come to Europe! But do not only
    visit Rome or Paris with their very old buildings but also Zurich with its
    very new image! Perhaps you will be a bit confused in the beginning, but
    that’s exactly what it’s all about!

    When you land in Kloten, you will first think you are in Munich, but then
    you’ll have a big laugh when it turns out to be just a joke of the witty
    airport-owners (unique). You are in Switzerland and not in Germany, which is
    easy to understand as the local taxi driver speaks Albanian and not Turkish.

    He will bring you to Zurich, which we call Downtown Switzerland, or, if you
    prefer, to Opfikon-Glattbrugg, which we call Bronx Switzerland. Visit the
    Bahnhofstrasse (Times Square Switzerland) and the Chreis Cheib (Lower East
    Side Switzerland). Then go to the Hauptbahnhof (Central Station
    Switzerland), look at the Alfred-Escher-Denkmal (Statue of Liberty
    Switzerland) and take a train to Lugano (Little Italy Switzerland).On your
    way back, make a stop at Luzern (Chinatown Switzerland) and visit the famous
    Brooklyn Bridge. Now you have the choice to go Bern (Washington D.C
    Switzerland), where the Bundesrat is governing and sometimes almost
    fighting, or to visit Schaffhausen (Niagara Falls Switzerland).

    By now you will have guessed by yourself that Downtown Switzerland is of
    course a candidate for the Olympic Winter games because we have neither
    mountains nor snow in Zurich, just a little bit of Pflotsch every three
    years. No problem. Zurich Tourism will bring all the Olympic visitors to the
    Uetliberg (Central Park-Switzerland), will stopf them into the
    Albisguetlihaus (Madison Square Garden Switzerland) and make them hear a
    concert by Nella Martinetti (Fats Domino Switzerland).

    Now I wish you a very nice stay in Switzerland. At the end of your holiday,
    go back to the airport. If you are very lucky, our national airline or
    another one will fly you back home, if not, just throw away your passport
    and go to the next church, they will give you food and you can remain in
    Switzerland forever.

    Greetings from Switzerland

  5. Bruno Kerouanton responded on 07 Mai 2008 at 12:17 #

    Excellent 😉 Mais tu as raison, je vais aller visiter le reste prochainement… si je trouve le temps !

  6. Yann responded on 19 Mai 2008 at 10:52 #

    Amusant de tomber sur cet article en rentrant de trois semaines en Chine…

    Connaissant bien l’Interlaken et sa région, ainsi que la Chine, je vais pouvoir t’éclairer un peu.

    Y a encore quelques années, les principaux touristes asiatiques étaient japonais. Mais au vue de l’économie mondiale, la roue tourne. Il y a aujourd’hui de plus en plus de touristes coréens, et biensûr chinois.

    Malheureusement, comme beaucoup de magnifiques régions à travers la planète, les touristes ont pris d’assaut Interlaken. Et comme ils sont majoritairement asiatiques, le tourisme local s’est adapté, malheureusement.

    En cherchant un peu, tu trouves encore des endroits « suisses ». Sinon y a pleins d’autres régions, qui, heureusement, reste authentiques.

    Si ça t’intéresse, on peut en discuter une fois….

Trackback URI | Comments RSS

Laisser un commentaire