Tru-an-dé…

Ce n’est pas parce qu’on fait de la sécurité son métier qu’on ne peut pas se faire avoir… Je viens de me faire voler 2’768,34 Euros sur ma CB. L’auteur de ces malversations ne s’est pas privé en allant sur Amazon, C-discount, i-Tunes et autres cochonneries pour se faire plaisir, et recharger ses mobiles chez les trois opérateurs français… Avec tous ces hôtels, restaurants et autres individus qui réclament votre numéro de CB pour valider la réservation et pour payer, il n’y a aucun moyen de garantir que  ce type de choses ne peut arriver.

Mauvaise soirée en perspective…

Comments

Comment by Ange on 2010-03-01 19:14:22 +0200

ca m’est arrivé aussi (c’était via E-bay), et après une lettre à la banque style ‘je jure sur l’honneur x y z’, ça a été remboursé.

les banques doivent avoir des assurances contre ça…

je te souhaite donc de même !

Comment by Bruno Kerouanton on 2010-03-01 19:34:24 +0200

Je le souhaite aussi… !

Comment by nyquist on 2010-03-01 21:16:37 +0200

Hum les banques ont une assurance pour ce genre de choses (plus exactement le groupement interbancaire pour la carte bleue, je me rappelle plus de l’acronyme).

Pour ma part je te conseille de porter plainte au commissariat, même si il y a peu de chance que cela aboutisse (moi ca n’a pas abouti), cela prouvera ta bonne foi (et fera augmenter les stats de la criminalité informatique, comme ça on fera une loi pour securiser internet et … en fait non, mettons que j’ai rien dis).

Bon courage!

Comment by J on 2010-03-01 23:24:28 +0200

Des détails sur la source ?

Comment by Guillaume on 2010-03-02 00:20:37 +0200

Ouep, j’ai eu un ami qui a eu ça aussi. Il a fini par être remboursé. Ça devrait aussi coller 😉

Au delà des identités bancaires, il y a un véritable problème avec les informations qui transitent informatiquement aujourd’hui. Les entreprises ne font pas assez attention à leurs données clients, qui sont les premiers à y perdre…

Comment by Yann on 2010-03-02 11:34:28 +0200

Ah le vol des numéros de cartes de crédit…pour avoir travaillé longtemps avec du eCommerce, ca me rappelle beaucoup de souvenirs.

Normalement, ta banque devrait prendre à sa charge. Bien du courage dans les démarches administratives, car tu vas devoir en faire.

Comment by kkinsk on 2010-03-02 16:16:29 +0200

Non seulement les banques (Françaises) ont des assurances mais la loi les obligent à rembourser les clients si la transaction ne s’est pas fait en présence du client avec saisie du code confidentiel, ce qui semble être le cas. Cela n’enlève pas le désagrément, mais pourra peut être te rassurer.

De plus depuis le 15 juillet 2009 (toujours en France) la banque à l’obligation de procéder au remboursement immédiat des opérations contestées. C’est ensuite à elle d’apporter la preuve que la transaction a été autorisée par le client auquel cas elle peut récupérer le montant du remboursement (articles L. 133-18 et suivants du Code monétaire et financier).

Comme tu l’indique nul n’est à l’abri et statistiquement plus l’on est obligé de donner ses coordonnées CB plus l’on risque de se faire avoir.

Comment by Antoine on 2010-03-03 05:39:20 +0200

Ce qui m’impressionne toujours c’est que l’on n’arrive pas à mettre la main sur ces fraudeurs. A partir du moment où ils achètent sur Internet, il faut bien qu’ils mettent une adresse postale valide pour recevoir le bien. C’est pouquoi, je n’arrive pas à penser que la police n’a pas les moyens d’entretenir une entente cordiale avec les plus grands web marchands français pour obtenir facilement ces infos sur décision judiciaire.

Comment by Yann on 2010-03-03 10:35:19 +0200

@ Antoine : ben justement ces fraudeux n’achetent que rarement des produits qui doivent être livrés…mais plutôt des musiques sur iTunes, des billets électroniques, … beaucoup moins risqué si on achete des eProduits.

Comment by Bruno Kerouanton on 2010-03-03 18:00:14 +0200

J’ai porté plainte, j’ai fait opposition sur ma carte, j’ai envoyé plusieurs courriers en recommandé, assez détaillés et certifiés sur l’honneur… On verra bien.

Comment by Charles Nouÿrit on 2010-03-04 13:45:54 +0200

Vivement que l’on te demande une identité numérique certifiée pour valider tes achats en e-commerce, non ? 😉

Bon courage ceci dit

Comment by Bruno Kerouanton on 2010-03-04 13:58:01 +0200

Ca n’a rien à voir… le numéro de CB a peut-être été usurpé dans un magasin, une station service ou ailleurs… D’ailleurs je me suis toujours demandé sur quelle base légale les péages autoroutiers permettaient le débit sur la carte alors que seule la piste magnétique a été lue !

Comment by Solange on 2010-03-06 09:36:37 +0200

Solange@Bruno,

Ce n’est pas pour me faire de la pub mais page 29 du numéro 3 cnis mag, il y a une page Avocat consacrée à « le régime français de portection du porteur d’une carte de paiement ». Si tu désires l’original plus détaillé, je peux te le faire parvenir. Si tu veux contacter l’avocat qui a écrit le papier en tant que lecteur pour lui poser tes questions, je peux te fournir l’adresse mail.

Dans tous les cas, effectivement tu devrais te faire rembourser ce qui t’a été volé sur ta carte …

Ce qui me gêne dans ce genre d’histoite c’est que les banques ont bien une assurance mais ne le disent pas. J’ai li’mpression qu’il faut quasiment que le « pigeon » connaisse ses droits pour espérer se faire rembourser …

Comment by Bruno Kerouanton on 2010-03-06 10:09:00 +0200

Merci Solange, c’est en effet un élément que les banques ne précisent pas…

D’ailleurs, je suis en litige avec eux depuis cette histoire : Mon découvert autorisé ayant été dépassé de plus de 2000 euros (à *quoi* sert donc ce plafond si on peut le dépasser ?), j’ai dans la foulée été (automatiquement, semble t’il, en tout cas sans m’en avoir informé préalablement) mis en liste noire, et ai reçu plusieurs courriers de ma banque, au ton plutôt agressif :

– carte bancaire bloquée et obligation de restituer mes moyens de paiements,

– inscription au Fichier Central des retraits de cartes.

Ces courriers vont s’ajouter au dossier de dépôt de plainte, car je suppose que cela va occasionner des frais que ma banque ne manquera pas de me réclamer, et je peux m’estimer lésé moralement car n’ayant jamais été fiché à la Banque de France… Bref, ça se corse.

Faut-il que je prenne un avocat ? On verra, mais en tout cas ce n’est plus seulement une histoire de me faire rembourser les sommes volées, mais également de me faire désinscrire du fichier de la Banque de France (comment vérifier, et surtout comment s’assurer que la Banque de France a été avertie qu’il s’agissait d’un fichage à tort ?) et de me faire rembourser les frais de dossier, agios, commissions bancaires et autres éléments…

Comment by Solange on 2010-03-06 20:01:23 +0200

Tout sur ton mail et bon courage …

Comment by FDA on 2010-03-07 16:39:13 +0200

Bienvenue au club ! Je m’étais fait intercepter en 2001 ma carte Visa (envoyée en non-recommandé pour que je l’aie avant le départ de mon avion), et à mon retour, j’avais dessus deux factures, une de 5000 F et une autre de 3000 F, dans un même magasin de vêtements des Champs-Elysées.

OR UNE COMPLICITE DANS LE MAGASIN NE FAISAIT ICI AUCUN DOUTE avez-vous jamais vu un magasin de vêtement proposer des prix ronds ? Ou deux factures dans ce genre de magasin tomber rond le même jour ? Il y avait clairement de l’arnaque.

Je l’ai signalé. Ils ont semblé s’en foutre ( « Bah, vous savez, on est assurés et il y a tous les jours des choses de ce genre, oln ne peut pas les suivre toutes).

J’ai été remboursé. Mais six mois plus tard seulement.