Joyeuses fêtes… what else ?

[]1C’est la période ! Plus que quelques jours avant cette fin d’année, qui est passée si vite, si vite… Difficile d’imaginer que les mois puissent se succéder sans que l’on ne s’en rende compte. Pourtant je n’ai pas chômé et tout a bien avancé : La quarantaine, des voyages d’Asie (Singapour, Malaisie) et d’Orient (Liban), des déplacements en Europe pour le fun ou le travail, des gros projets bouclés ou lancés, j’en passe et des meilleures…

C’est le moment de faire le point sur l’année presque entièrement écoulée, pour voir ce qui n’a pas été, et qui a été.

 

Comme je le précisais il y a deux jours, je n’ai pas été très actif côté relations virtuelles, j’ai presque vécu en ermite durant ces quelques mois… Ma réclusion m’a cependant permis d’avancer sur de nombreux projets tant personnels que professionnels ; mais il faut que je ressorte de ma coquille et que je reprenne le chemin des rencontres. Si vous prenez la peine d’en faire autant, je vous raconterai plein de choses !

J’étais tellement enclavé que je me rends compte avoir perdu quelques notions d’informatique. La preuve en parcourant un ouvrage technique sur le Cloud privé pas plus tard qu’hier, où je me suis rendu compte que certains acronymes m’étaient inconnus… Il va falloir que je rattrape cela vite fait ! Certes, mon métier est de plus en plus stratégique et moins technique qu’avant, mais ceci n’excuse pas cela. Par principe, par curiosité et par amour des choses bien faites.

D’autres points me viennent à l’esprit pour combler l’année 2012, mais si je vous dévoile tout dès maintenant, qu’aurais-je à vous dire par la suite ?

 

Je vous souhaite à toutes et à tous de passer de belles fêtes de fin d’année…profitez-en. Amitiés à vous qui lisez ces lignes !

Comments

Comment by ITI on 2011-12-23 08:43:33 +0200

Puisque la fin d’année approche et qu’on se doit de parler de bonnes résolutions, je fais le vœux qu’on se croise en 2012 à Paris (ou qui sait, dans les Alpes mais je n’y crois pas trop) avec le MarcO et d’autres « joyeux de la sécurité ». :o)

Sur ce, je reste fidèle lecteur (merci RSS), pauvre contributeur (merci le boulot), donc merci de continuer à alimenter ce blog.

Amicalement.