Charger ses piles Ni-MH

121218-nimhDepuis longtemps, je me dis qu’il me faudrait un chargeur de batteries et de piles digne de ce nom.

Le dernier chargeur en date me convenait parfaitement, mais acheté lors d’un voyage en Pologne, je n’avais pas pu remettre la main dessus. Il avait comme caractéristique majeure d’avoir 4 circuits de charge indépendants pour que s’effectue correctement la charge/décharge de chacune des piles connectées à l’appareil. De plus, il commençait par tester la pile, puis déterminait automatiquement ce qu’il fallait faire avec pour la charger du mieux possible.

121218-forever6178bEt enfin, il était muni d’un système de décharge permettant de faire le cycle complet de la batterie, notamment pour prolonger sa vie. Le tout avec un bel afficheur LCD indiquant où il en est pour chaque pile, et si elle est fichue (« bad ») ou que l’on peut encore en tirer quelque chose. Bref, du beau matériel comparé à ce que l’on trouve partout en Europe de l’Ouest.

121218-forever6178a

Mais ce chargeur, le Forever 6178, très bien au demeurant, est en train de me lâcher ces derniers temps, après des milliers d’heures de cycles charge-décharge et de bons et loyaux services. Le problème est qu’il ne se trouve *que* dans les pays de l’Est : Pologne, Russie etc. Bizarrement, rien à faire, je ne le trouve pas ailleurs. Et comme je ne parle ni ne lis le Russe, je dois trouver autre chose !

Il faut donc que je me renseigne sur ce qui se fait de mieux. Pour deux raisons : d’une part je reste persuadé que les chargeurs « grand public » que l’on trouve partout en grande surface sont « optimisés » pour ne pas laisser vivre trop longtemps les batteries (ce serait tuer la poule aux oeufs d’or pour les fabricants de ces batteries rechargeables), et d’autre part car je suis intéressé par le principe technique de recharge, avec les derniers raffinements en la matière : contrôle par microprocesseur, charge pulsée, etc. Le côté « geek », quoi !

J’ai donc passé un certain temps, lors d’une première phase, à me documenter en long et en large sur tout ce qui traite de la science des accumulateurs et de la chimie des batteries. Passionnant, tout compte fait. Il y a deux gros bouquins de référence écrits par des gourous, mais juste impossible à lire pour le néophyte : on y trouve toutes les équations chimiques de transferts ioniques qui se passent dans les batteries, les courbes de performance liées à la température, les maths associées et j’en passe. Le premier que j’ai trouvé, le Battery Reference book, fait déjà 800 pages, mais date des années 2000 et il manque quelques dernières innovations.

121218-handbookbatteriesLe Handbook of Batteries , considéré comme LA référence, bat les records avec 1’200 pages ! Bref, certainement génial pour ceux qui mettent au point les dernières Duracell, mais pour moi c’était un peu trop (je ne résiste pas à vous livrer un extrait du livre en pdf pour vous donner une idée du problème !) Alors je me suis rabattu sur les sites de spécialistes (et non plus d’experts !)

 

Sites web de référence sur les accus

Tout d’abord un livre en ligne écrit par un expert, qui l’offre en lecture sur le site (sponsorisé par une société vendant des chargeurs et des analyseurs d’accus, forcément). Le site s’intitule « Batteries in a Portable World – A handbook for rechargeable batteries for non-engineers« , et est une mine d’informations ! On y apprend beaucoup lors de la lecture des 18 chapitres du livre, si on trouve le temps (et la motivation !) pour ça : Comment choisir sa batterie, son chargeur, comment optimiser le cycle de charge, la durée de vie, etc… Sans parler des éternelles questions à propos de l’effet mémoire, des différences entre Ni-Cd, Ni-Mh, Li-Ion etc… Bref, bien utile et instructif.

Pour les personnes qui ne lisent pas l’anglais, il y a un site intéressant mais moins technique, « Le monde des accus et batteries rechargeables« , où l’on retrouve plein de conseils et de réponses aux questions, ainsi qu’un guide de chargeurs à recommander ou non, avec les avis des internautes. C’est un site non sponsorisé, personnel et au look datant un peu… disons des années 90 ! Mais bon, le contenu est sympa.

Et c’est sur ce second site que j’ai trouvé mon bonheur côté chargeurs. Car, comme je le précisais, on y trouve une table des chargeurs très précise avec tous les inconvénients et avantages, avis des utilisateurs, notices techniques etc. De quoi satisfaire mon exigence envers cela.

Les deux meilleurs chargeurs « pro » du marché !

Je vous passe les détails, mais voici pour résumer 2 modèles que j’ai retenus :

121218-CM2020

Modèle « de bureau »

Le chargeur  Voltcraft CM2016 vendu par la société Conrad (.ch, .fr ou .de suivant votre lieu de résidence). Il sera disponible dès janvier 2013, et remplacera le chargeur Voltcraft CM2020, (en photo ci-contre) avec quelques différences : port USB au lieu de RS-232 et 6 « slots » de charge au lieu des 10 du modèle 2012. Car, oui, ces chargeurs peuvent se connecter sur un PC et afficher les diagramme de charge/décharge des batteries au format graphique ou exportable sous Excel ! Il y a même plusieurs projets sur Sourceforge et en freeware pour piloter la bête en Perl… Ca va plaire aux bidouilleurs 😉

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter :

  • Il est assez cher (150 à 180 euros), mais tout le monde semble d’avis que comme c’est le meilleur chargeur du marché et qu’il est très fiable sur le long terme, on y gagne à la fin.
  • Il est muni d’un ventilateur bruyant (pour le CM2020, je ne sais pas pour le CM2016).
  • Il est relativement encombrant, vu le nombre de piles que l’on peut recharger simultanément.

 

Modèle « de voyage »

121218-rs900pSi celui-ci vous semble trop cher, trop gros, trop bruyant ou trop-tout-court, vous pouvez vous rabattre vers un modèle plus raisonnable mais également très bien, que l’on ne trouve qu’au Canada semble t-il. Toutefois, en cherchant un peu on le trouve en France, toujours grâce au site de référence précédemment cité.

Vendu par la marque La Crosse Tech, sous de multiples références ésotériques comme seuls les ingénieurs savent le faire (RS 1000 ou Rs 900 ou BC900 ou RS700 ou IPC1 au choix), c’est un chargeur de taille standard, muni de 4 circuits de charge indépendants et avec un processeur de contrôle sophistiqué, ainsi qu’un afficheur LCD qui n’a rien à envier au modèle présenté ci-avant : non content d’afficher les courants de charge et de décharge individuels, il permet la sélection de nombreux autres paramètres, et possède plusieurs modes, dont celui de pouvoir « regénérer » certaines batteries considérées comme mortes…

Le tout pour environ 50 euros. C’est réellement donné, surtout comparé au modèle ci-dessus. Mais il ne se branche pas sur un PC, et ne permet de recharger « que » des batteries « bâton ». Il y a également un souci, selon les commentaires des internautes ayant utilisé ce chargeur : il est très bien… quand il marche ! Car il aurait une fâcheuse tendance à lâcher partiellement au bout de 2-3 ans, ce qui n’arrive manifestement pas avec le gros modèle ci-dessus, capable de tourner de manière intensive durant 5 ans et plus. A vous de voir, finalement !

Pour l’acheter en Europe, et plus spécialement en France, manifestement il n’y aurait que ce site : nouveauxobjets.com, où on peut le trouver à 45 euros en modèle basique sous blister, ou en version « luxe avec sacoche », forcément plus cher.

(dernière minute ! Je viens de le trouver également sur le site de Conrad, rebaptisé sous la marque Voltcraft… forcément !)

 Au final ?

Pour ma part, je vais m’orienter vers le gros modèle (le Voltcraft 2016) que je mettrai dans mon « labo électronique » à cause de la taille, du bruit, et du fait qu’il sera branché à un PC. Le petit modèle suivra certainement un jour, lorsque mon fidèle Forever 6178 aura vraiment rendu l’âme. Il y a encore des circuits de charge qui n’ont pas lâché, alors je continue à charger avec, mais Noël et proche, et la déferlante de jouets à pile arrive. Non j’exagère, il n’y a « que » des Wiimotes et que quelques jeux à recharger, mais au rythme de consommation de jeux Wii, les Wiimotes ont une durée de décharge de moins d’un jour !

Il a de la classe, cet afficheur… non ?  !!

[SCM]actwin,16,16,16,16;

En tout cas, ça m’a l’air assez précis…

J’espère vous avoir rendu plus savants dans ce domaine, que tout le monde utilise quotidiennement, mais souvent sans en avoir les éléments essentiels !

A propos, deux petites astuces à force de lire tout ces sites :

  1. mettez vos piles chargées au réfrigérateur… ça les conservera bien mieux.
  2. Et pensez qu’il vaut mieux charger les batteries NiMH juste avant l’usage, car elles perdent une partie de leur charge naturellement au début avant de se stabiliser, limitant l’intérêt du mode « je charge puis je stocke… »

7 Comments »

Bruno Kerouanton on décembre 18th 2012 in Geek, General

7 Responses to “Charger ses piles Ni-MH”

  1. Julien responded on 19 Déc 2012 at 10:38 #

    Salut,

    Dans tes recherches es-tu tombé sur le swisscharger p1 ?
    http://www.swissbatteries.com/dynapage.asp?mpage=Swisscharger
    Site en allemand !
    Il est sensé analyser les piles via microprocesseur…

    Sinon il existe aussi des chargeur de piles « normales »
    http://www.eco-battery-charger.de/index_en.html

    Mais, qu’en penser…

    Julien.

  2. Bruno Kerouanton responded on 19 Déc 2012 at 12:01 #

    Bonjour,
    non je ne connaissais pas ce chargeur suisse. Je viens d’aller voir : il est assez ressemblant à mon chargeur actuel polonais, avec la possibilité en plus de pouvoir s’alimenter via une prise USB. Mais il reste moins riche en fonctionnalités que les 2 chargeurs que j’ai mentionnés.

    Le cas des « rechargeurs de piles alkaline » m’intrigue : la chimie de telles piles n’est pas conçue pour cela. Ca marche probablement un peu (ils disent jusqu’à 20 fois) mais ce n’est pas optimal, et je ne sais pas dans quelle mesure la pile alkaline ou saline rechargée ne va pas tenir plus de quelques minutes. A voir, je suis preneur de retours d’expériences si jamais il y en a qui ont ce type d’appareil.

  3. jmc responded on 23 Déc 2012 at 18:23 #

    Salut,
    Pour ceux qui s’interessent aux accus et aux chargeurs, je recommende le site hollandais nkon.nl
    Le RS1000 (qui a priori remedie aux problemes de fiabilite du RS900) est disponible ici: http://bit.ly/RMONSM (environ 20 euros moins chers que les autres liens proposes).

  4. Bruno Kerouanton responded on 23 Déc 2012 at 21:54 #

    Merci pour le lien, c’est en effet une très bonne offre.

  5. ITI responded on 02 Jan 2013 at 19:45 #

    Mes CR123 ne rentrent pas dans ce genre de truc, et il me faut également un adaptateur 12V allume-cigare (pour charger les accus de phares de plongée loin de la civilisation….). Je reste donc sur des chargeurs basiques, hélas…..

    Par contre, le choix de la techno des accus (des Li-ion), leur ampérage (le plus élevé possible car on change peu d’accus à 80m de fond et on doit parfois tenir des heures) et la qualité du constructeur (en ce qui me concerne c’est Tenergy) sont d’autres critères à prendre en compte également.

    Le choix chinois/DXextreme/ebay n’est pas toujours le meilleur (dans mon cas tout du moins).

  6. Bruno Kerouanton responded on 07 Jan 2013 at 15:59 #

    Les CR123, ce ne sont pas les batteries pour appareil photo un peu épaisses ? Ah, pourquoi autant de formats… c’est comme les prises de téléphone et les alims d’ordinateur. Personne ne semble vouloir harmoniser cela…

    Quant à eBay /DXtreme, il est clair que c’est la loterie.

    J’ai reçu mon chargeur AA/AAA durant les fêtes, et en suis satisfait !

  7. eric responded on 23 Sep 2013 at 13:54 #

    http://www.mahaenergy.com/mh-c9000/

    moi je pense aquerir celui si qui ne fait que les accus aa et aaa mais suffisent pour moi

    que pensez vous de ces specification et de la marque en question

    merci

Trackback URI | Comments RSS

Laisser un commentaire