Petite liste de livres en cours de lecture, ou déjà lus !

Lorsque je passe sur Paris, je fais la razzia de livres et traîne la plupart du temps dans des librairies à la recherche de la perle rare. J’ai ramené dans ma musette les ouvrages suivants, il y a déjà quelques semaines :

(dans un ordre totalement arbitraire, par ailleurs).

130502-churchill130502-esambert130502-patrons130502-steve-mccurry-portraits


1. La biographie de Winston Churchill par François Kersaudy. Pas encore commencé, mais cela ne saurait tarder ! Je m’intéresse de plus en plus à cette période de l’histoire contemporaine, notamment pour ce qui concerne les enjeux et décisions prises par ces Grands hommes que sont de Gaulle ou encore Churchill. Ayant déjà acquis et lu le De Gaulle aux éditions de la Pléiade, il me manquait la biographie de Churchill pour compléter. Qui de plus spécialisé que François Kersaudy aurait pu écrire un tel document historique ? Je me le suis donc procuré en vue d’une lecture instructive et intéressante.
2. Le hasard des rayonnages m’a fait découvrir les toutes récentes Mémoires de Bernard Esambert. Lu en quelques jours ! Passionnantes mémoires d’un homme d’exception qui a été le moteur de nombreuses initiatives industrielles sous Pompidou, président de tout ce qui est présidentiable (!), et remarquable quant à ses idées. Etant co-fondateur du Club des Vigilants, et actuel président d’honneur, je me devais de l’acheter et le lire. Ce fut un réel plaisir, vraiment ! Je ne peux que vous le recommander, car cet homme exceptionnel qui a été introduit dans le sérail de nombreux cercles internationaux et à la tête de grosses institutions raconte tout simplement ce que d’autres n’ayant pas vécu cela imaginent bien souvent de manière déformée.

3. Dernier « gros ouvrage » de la série : Les patrons sous l’Occupation. Gros pavé de référence historiographique qui relate des portraits de patrons en France, durant la seconde guerre mondiale, avec toutes les contraintes que cela représentait : comment agir sous pression à la fois du Gouvernement de Vichy, de la Résistance, en temps de pénurie, dans un climat social délétère et empreint de l’esprit délateur… Je n’en suis qu’au début, mais autant dire que c’est également très intéressant, car on imagine au travers de cette étude très dense les drames et problèmes de conscience que se posaient les directions de ces entreprises au quotidien, tiraillées entre le besoin de produire, les obligations militaires imposées, les risques de bombardement, la tentation de saboter ou de ralentir la production destinée à l’occupant, et les immenses risques que posaient chaque décision à prendre. Ici aussi, c’est un membre du Club des Vigilants qui est co-auteur de l’étude.
Et d’autres livres plus insignifiants… que j’ai déjà terminés.

4. Enfin, je suis tombé sur la magnifique et émouvante collection de portraits du célèbre photographe Steve McCurry. Il est reconnu mondialement pour ses extraordinaires photos de paysages, monuments, portraits. Celui qui l’a rendu célèbre, c’est celui de la fille afghane paru dans un National Geographic des années 80 (je crois que je le possède encore dans mes greniers…). Je connaissais déjà, mais le fait de prendre possession de ce petit livre a quelque chose de fascinant ! La mise en valeur des regards, des traits de chaque visage, révèle toute une vie, tout un passé, des sentiments, une plongée dans des émotions, peines et joies. C’est juste et simplement magnifique. Le plus simple si vous avez la flegme d’acheter le petit livre, c’est d’aller voir sur son site Internet.

5. d’autres livres font partie de mes emplettes… mais je vous les réserve pour de futurs billets.

Post-Scriptum : Et l’informatique dans tout ça ? Pour sûr, je suis allé fureter chez Eyrolles au rayon informatique. Mais je dois dire que je suis déçu. Très déçu même. Je ne me hasarderai en aucun cas à dire que je connais déjà tout sur le sujet, mais j’ai toutefois l’impression que les quelques livres en rayon que j’ai feuilletés en diagonale ne m’apporteraient que peu. Je recommande toutefois les livres de la collection No Starch Press, qui édite encore quelques livres qui ont le pouvoir de m’attirer ! Mais je les commande directement chez l’éditeur, donc cela fait moins de poids au retour dans ma valise.

 

No Comments »

Bruno Kerouanton on mai 2nd 2013 in Culture

Trackback URI | Comments RSS

Laisser un commentaire