InsomniHack 2014, l’esprit Hacker

La fameuse confĂ©rence sĂ©curitĂ© de Suisse Romande, InsomniHack, avec ses ateliers, confĂ©rences et concours, approche Ă  grands pas ! C’est la semaine prochaine Ă  Palexpo GenĂšve.

Comme chaque annĂ©e, j’ai prĂ©parĂ© plusieurs petites choses, Ă  commencer par une prĂ©sentation que j’espĂšre sympathique ! J’avoue avoir donnĂ© trĂšs peu d’explications sur le sujet de mon interventions, ou plus ou moins des bribes d’information un peu mystĂ©rieuses. Cela est volontaire, compte-tenu du sujet, mais je vous livre ici quelques prĂ©cisions, pour le cas oĂč vous voudriez en savoir plus en avant-premiĂšre.

Globalement, au fil des annĂ©es j’ai constatĂ© que la trĂšs grande majoritĂ© des aspects sĂ©curitĂ© reposent sur des bases fondamentales immuables. Que l’on soit au temps des Commodore 64 et des Atari durant les annĂ©es 80, ou maintenant avec Facebook, la NSA et les Anonymous, rien n’a fondamentalement changĂ©. A l’Ă©poque il y avait les mĂȘmes types de soucis, le mythique film « Wargames » est un prĂ©curseur mais si on se penche un tant soit peu sur le sujet, rien n’Ă©volue sur les fondements. Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’adapter aux Ă©volutions ni se former aux nouvelles attaques et risques, mais disons qu’une fois qu’on a l’esprit « hacker », souvent acquis assez jeune, on garde le pli, et que cet esprit est fondamental pour comprendre les risques et les parades.

L’esprit « hacker », ce n’est *pas* la volontĂ© de pirater, je tiens Ă  le rappeler pour toute personne qui irait mal interprĂ©ter mes propos. Non, l’esprit « Hacker », c’est celui d’une personne passionnĂ©e, motivĂ©e par la curiositĂ© et la dĂ©couverte, la comprĂ©hension. Autrefois, il y a quelques siĂšcles, on appelait ça un inventeur, un scientifique, un savant. Sans cet esprit, une quantitĂ© phĂ©nomĂšnale de choses qui nous entourent n’existeraient pas. Pour innover, inventer, il faut comprendre, aimer creuser un sujet. C’est tout l’esprit Hacker, au sens le plus noble du terme.

J’en viens Ă  ma prĂ©sentation que je donnerai la semaine prochaine lors d’InsomniHack. Je ne parlerai pas de sĂ©curitĂ© informatique, mais d’esprit Hacker. En vous donnant quelques exemples passionnants de « jeux de piste » rĂ©alisĂ©s par des passionnĂ©s, dans des produits du commerce, et destinĂ©s Ă  vous tenir en haleine tout en vous faisant dĂ©couvrir plein de techniques et d’idĂ©es.

Ange Albertini avait il y a quelques annĂ©es prĂ©sentĂ© une confĂ©rence sur les casse-tĂȘtes. J’en ferai de mĂȘme en version numĂ©rique. Et j’espĂšre que cela vous plaira ! RĂ©soudre ce type d’Ă©nigmes est bon pour l’esprit hacker. C’est la concrĂ©tisation de la volontĂ© de trouver une solution Ă  un problĂšme pas du tout Ă©vident, voire contre-intuitif.

J’ai choisi le dernier crĂ©neau de la journĂ©e pour prĂ©senter cela, bonne transition entre les confĂ©rences de la journĂ©e et le concours qui suit. Et je vous souhaite bonne chance 😉

Ce contenu a été publié dans Conferences - Speakings. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 rĂ©ponses Ă  InsomniHack 2014, l’esprit Hacker

  1. trl dit :

    Bonjour Bruno,

    Il y avait un dĂ©but de challenge lors de la prĂ©sentation avec un certain signal radio… Est ce que le dĂ©but de ce challenge est dipo quelque part en ligne?

    Trl

  2. Bien vu !
    Oui il y a quelque chose quelque part sur Internet…
    une piste: @insomniarg , j’en dirai plus trĂšs bientĂŽt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *