Burned

Depuis 2009, je suis membre d’ASIS International, et reçois la revue mensuelle Security Management. Elle s’adresse particuliĂšrement aux directeurs sĂ©curitĂ© amĂ©ricains, mais certains articles sont intĂ©ressants. Le numĂ©ro de fĂ©vrier mettait en exergue le syndrome d’Ă©puisement professionnel, Ă©galement appelĂ© Burnout.

Je ne vais pas vous faire une traduction intĂ©grale de l’article, mais simplement relever quelques points qui mĂ©ritent l’attention des professionnels de la sĂ©curitĂ©, physique ou non.

En deux mots, les responsables de la sĂ©curitĂ©, qu’ils soient RSSI ou non, sont de plus en plus sous stress. La digitalisation croissante, l’utilisation permanente de technologies connectĂ©es souvent mal ou pas sĂ©curisĂ©es, un je-m’en-foutisme des utilisateurs qui ne comprend pas les enjeux et pense qu’il suffit de nommer un RSSI pour que tout soit automagiquement rĂ©solu, n’arrange rien. Sans compter l’augmentation des menaces en tous genres, des cyberattaques Ă  l’utilisation massive de ransomware et de botnets, l’espionnage Ă©tatique et j’en passe.

Bref, le RSSI a fort Ă  faire. Son pĂ©rimĂštre et sa part de responsabilitĂ©s explose, mais si ses moyens n’Ă©voluent pas, il ne peut se produire qu’une chose : le burn-out. Et ce n’est pas sa faute…

Je reprends l’article: « D’aprĂšs les experts, le burnout peut toucher les professionnels les plus performants, les plus consistants, ainsi que ceux qui sont efficaces et ont la capacitĂ© d’absorber de lourdes tĂąches ». Le problĂšme ne se situe pas forcĂ©ment dans la charge de travail, mais dans les soucis de conflits entre les exigences et la rĂ©alitĂ©.

Selon l’un des directeurs d’Arbor Networks, « Une pression constante, plus particuliĂšrement lorsqu’il s’agit de facteurs que l’employĂ© ne peut contrĂŽler, est l’un des facteurs majeurs de burnout dans le domaine de la sĂ©curité ».

Ce contenu a été publié dans IT Security. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *