Culture

Convictions

tourVendredi soir, l’horreur et l’effroi ont fait trembler les murs des valeurs de la France, du monde. Mais telle la devise de Paris, Fluctuat nec mergitur, c’est avec vaillance qu’il nous faut surmonter cet affront à la liberté, en faisant fi des amalgames avec les religions et les clivages sociétaux, en s’affranchissant des réactions court-termistes de peur et de haine, et en mettant en pratique à tout instant, plus que jamais, l’un des mots les plus forts de la République française : Fraternité.

Veritasium, une chaine Youtube à découvrir

veritasiumMême si vous n’aimez pas les sciences, ou que vous ne vous sentez pas l’âme d’un découvreur ou d’un savant, il est fort probable que les phénomènes de la nature et de la physique vous intriguent parfois, mais que vous n’avez pas voulu vous lancer dans une étude complète de Wikipedia.

La grande difficulté est de trouver quelqu’un qui  puisse expliquer en des termes simples, de manière ludique, et sans formules. Complètement par hasard, je suis tombé avant-hier soir sur la chaîne Youtube « Veritasium », animée par Derek Muller, et ai déjà consacré deux soirées à visionner ces excellentes vidéos.

Oh! mon labo

Petite pub en attendant de prendre un peu plus de temps pour narrer ma semaine passée, où j’ai vraiment couru partout ! Oh! Mon Labo est un nouveau site Internet, réalisé par Elodie Courtejoie, la journaliste scientifique que j’avais apprécié sur Canal Académie. Suite aux difficultés de la radio, j’ai eu la déconvenue de ne plus entendre ces émissions scientifiques pourtant passionnantes qui m’apprenaient toujours plus, semaine après semaine.

Soirée… samedi 30 novembre à Paris !

131128-patron1(lien rapide : Je m’inscris à la soirée de samedi !)

LIEU :  19h30 au Restaurant Japonais yakiramen.fr,  4 rue Gay-Lussac 75005 Paris, RER Luxembourg.

Chers amis, fidèles de mon blog, de mes tweets, et plus si affinités !

Comme chaque année, je réitère mon déplacement sur Paris. Programme habituel avec les cours que je dispense en début de semaine à Mines Paris et HEC, puis un petit tour aux JIEE 13, à Polytechnique. Bref, comme l’année dernière ! La routine s’installe, c’est que je deviendrai vieux ?

Canal Académie, le retour

Juste un petit mot pour annoncer le retour de Canal Académie, ma webradio préférée ! Pour rappel, Canal Académie diffuse en permanence de passionnantes conférences sur une quantité de sujets, mais avait été contraint durant quelques mois de stopper ses activités, ce qui m’a profondément attristé et laissait supposer que c’en était fini. Mais fort heureusement, après plusieurs épisodes complexes, la webradio la plus enrichissante que je connaisse a dévoilé son nouveau programme.

Cybersécurité : le bras de fer

Ce qui n’était qu’une esquisse un peu floue se dessine désormais clairement à l’horizon du paysage numérique. Le bras de fer des enjeux de la société numérique et de la maîtrise de l’information est en cours, et les forces en jeu sont de plus en plus importantes.

J’étais sur Paris il y a quelques semaines, et en allumant la télévision du matin, sur la chaîne parlementaire (LCP), l’émission « Bibliothèque Médicis » de Public-Sénat invitait aux côté de Jean-Pierre Elkabach un écrivain plutôt connu pour ses romans d’espionnage bien informés, Percy Kemp.  Il présentait son dernier livre, Le Prince, à classer dans la catégorie gouvernance politique, ou géostratégie. Ce petit livre, je l’ai bien entendu acheté dès que possible dans le cadre de ma collecte rituelle d’ouvrages (cf. mon précédent billet), puis lu en un trait. Il se veut didactique et après un état des lieux de la situation à laquelle sont confrontés nos dirigeants dans le monde en ce moment, l’ouvrage propose quelques armes pour ne pas perdre la face et tenter de s’en sortir.

Le Club des Vigilants

« Personne ne peut prédire l’avenir mais quiconque s’enferme dans une spécialité est pratiquement sûr d’agir aveuglément » Il y a huit ans de cela, alors que je résidais encore sur Paris, j’ai eu la chance de découvrir le Club des Vigilants, et d’être invité à en être un jeune membre. Le Club en était à ses débuts, grâce à l’impulsion de Marc Ullmann. Les réunions se déroulaient mensuellement au Fouquet’s sous forme de petit-déjeuner débat, et nous avions le plaisir de nous y réunir pour écouter avec intérêt une éminence grise s’exprimer sur son sujet de prédilection, dans tout domaine que ce soit : finance, sciences, sociologie, prospective, économie et bien d’autres sujets passionnants, à l’issue de quoi un échange de questions-réponses s’ensuivait avec l’orateur.

Paris, paris !

Histoire de donner quelques nouvelles (depuis le temps), voici quelques photos et impressions de quelques jours passés sur Paris ! Comme certains le savent, la fin du mois de novembre est pour moi le « rituel » annuel de passage sur Paris, car j’y donne mes habituels cours à l’Ecole des Mines de Paris, en collaboration avec HEC.

La semaine précédente, j’avais également eu l’occasion d’y faire un saut le temps d’une journée passée à Polytechnique, mais c’était en coup de vent. Je n’avais mis les pieds sur Paris que quelques heures, le temps de rejoindre le métro afin d’aller chez des amis ayant eu la gentillesse de m’héberger. Cette journée à Palaiseau, organisée sous le patronage du Ministre de la Défense, était consacrée à l’intelligence économique, et le défi du numérique. Invité en tant que membre du Club des Vigilants, j’y ai croisé et rencontré des personnes intéressantes, mais suis resté sur ma faim en ce qui concernait le thème, sujet pour moi déjà connu et aboutissant à une impasse si l’on considère l’orientation prise par les européens en la matière. D’ailleurs, cela rejoint en majeure partie les points que j’évoquais dans mon précédent billet.

Mais retournons aux activités de cette semaine…

Semaine 25 – Intensément bien !

La semaine 25 fut intense ! Du 18 au 24 juin, je suis parti en vadrouille, d’abord sur Lyon pour la conférence RSSI NetFocus France 2012, puis sur Paris pour plusieurs activités dont la Nuit du Hack.

Je viens de récupérer les photos, il faut encore que je fasse une petite sélection avant de compléter sur le blog, avec moult détails et impressions à chaud relatifs à cette semaine intéressante où j’ai pu pêle-mêle déjeuner et dîner avec un sociologue réputé, une copine d’école, des hackers russes, des personnes de l’ANSSI et d’autres organismes apparentés, des électroniciens geek, un écrivain-romancier, un groupe de rockers Goth, un ancien directeur général d’une entreprise du CAC-40…

Devoir citoyen

Celles et ceux qui me côtoient savent que parmi mes priorités, le devoir citoyen figure dans mes priorités. Je ne peux pas m’imaginer inactif, et tente avec mes propres moyens, limités, de mettre à disposition mon temps et mes compétences au service des autres.

Ce billet évoque mes engagements, dans des cours et conférences bénévoles sur la sécurité et l’informatique en général, mais également mon engagement en tant que pompier, et en ce moment pour les élections présidentielles et législatives françaises.

Je ne vous souhaite pas mes meilleurs vœux !

Je ne vous souhaite pas mes meilleurs vœux ! En ce mois où l’usage est d’échanger des vœux que l’on dit « bons », Pierre Bénard nous rappelle sur Canal Académie que l’on ne se souhaite pas des vœux. A ceux qui nous souhaitent tous leurs vœux, on devrait souhaiter, estime-t-il, un meilleur sentiment de la langue. Avant de vous faire profiter de cette charmante chronique (à lire ici, ou bien à écouter ici au format MP3), je me permets de rappeller que l’on chiffre et déchiffre des messages lorsque l’on possède la clef ou le mot de passe, mais que l’on ne les crypte jamais, même si on peut parfois les décrypter lorsque l’on n’a pas la clef ou le mot de passe… Ayez donc pitié pour ma sensibilité linguistique meurtrie de plus en plus fréquemment par les média et maintenant le grand public, merci !

Les 100 tendances de 2012

L’un de mes contacts LinkedIn vient de me transmettre un lien SlideShare vers une présentation réalisée par sa société, et représentant les 100 tendances que l’on est en droit d’attendre en 2012, tous secteurs d’activité confondus.

C’est très intéressant !

Puisque le temps est précieux et que 100 slides même bien faites sont longues à lire, je vous propose un petit résumé en quelques lignes :

Inter-Ligere et les réseaux humains

Un petit clin d’oeil à Jérôme Bondu et à son entreprise et blog Inter-Ligere.

Jérôme est spécialiste en réseaux. Pas sociaux, ni informatiques, mais humains. Il sort prochainement un ouvrage où plus de 120 personnes (dont de nombreuses personnalités) s’expriment sur le sujet, de tous milieux confondus du moment qu’ils soient intégrés dans cette démarche de ralliement d’hommes et de femmes afin de les mettre en relation et d’en tirer le meilleur.

La jeune fille et Gainsbourg

Tombé par hasard hier sur ce livre en librairie, acheté et déjà dévoré. Me rappelle beaucoup de choses… Emouvant et sincère. A acheter et à savourer. A découvrir par le biais du très bel article sur ce blog, si vous hésitez. Cela dit, Gainsbourg a toujours été l’un des plus grands artistes de son époque, hors normes. Maitrise linguistique et musicale parfaites. Cela fait tout juste 20 ans qu’il nous a quittés.

De Platon aux FPGA

(…troisième billet de la soirée, cf. plus bas !)

Deux semaines presque sans Internet, ça permet de lire… De plus, suite à une avarie technique aérienne, je me suis retrouvé coincé une après-midi entière à l’aéroport lors du départ, le vol de 14h étant finalement parti à 19 heures ! Du coup, après avoir parcouru en long, en large et en travers le kiosque à journaux du terminal, j’ai fini par dégotter deux choses intéressantes…

1. L’anthologie du savoir

Les éditions CNRS, en collaboration avec le Nouvel Obs, ont décidé de constituer une collection en 20 volumes des meilleurs textes. C’est en kiosque au coût assez raisonnable de 10 euros le volume. Loin de moi l’idée d’acheter l’ensemble des textes, que je n’aurai probablement jamais le loisir de lire ; mais je n’ai pas pu résister à l’attrait du volume traitant de la Physique.

Mon petit musée

(…deuxième billet de la soirée, cf. plus bas !)

Ces vacances de fin d’année ont été l’occasion de passer vite fait retrouver mon petit musée de l’informatique… quelques photos devraient vous rappeler de vieux souvenirs. J’ai encore plein d’autres choses sympa, mais je n’ai pas pris le temps de ressortir des cartons Psion 5, Newton, CDTV, règle à calcul, et j’en passe… Ah, j’oubliais de préciser que tous les ordinateurs (et le boulier !) sont en état de marche, et que les boîtes logicielles sont complètes… Normal, quoi !

Voyage dans l’infiniment petit

La question qui se pose à chaque fin d’année, est de trouver un cadeau sympathique, ludique et pratique… Pas toujours facile ! Les catalogues de jouets font souvent mention de jouets dits éducatifs à vocation « scientifique ». Force est de remarquer que ceux-ci relèvent plus souvent du gadget que l’on mettra au placard deux semaines après Noël, que de l’accessoire vraiment utilisable. En ce début de mois, une discussion familiale  s’est instaurée autour de l’acquisition d’un microscope.